Comparateur mutuelle santé

Restez Zen, notre comparatif est gratuit !

QUELLE mutuelle recherchez-vous?

Gratuit et sans engagement

Acteurs inclus dans notre comparaison

Les avantages de notre comparateur mutuelle

  • Une approche basée sur vos besoins : notre questionnaire fait le tour de vos besoins sur vos principaux postes de dépenses en santé (optique, dentaire, médecine, hospitalisation)
  • Trier les offres en fonction des garanties : le rôle d’un comparateur de mutuelle est de comparer les complémentaires santé en fonction des niveaux de remboursements qu’elles proposent
  • Trouver le meilleur prix :une comparaison des tarifs des mutuelles vous permettra donc de choisir le meilleur rapport qualité / prix

Nos engagements

  • Une comparaison indépendante des meilleures mutuelles
  • Des simulations simples et rapides
  • Une solution ajustée en fonction de vos besoins et de votre profil
  • La recherche du meilleur tarif
  • Une expertise gratuite et sans engagement
  • Une comparaison indépendante des meilleures mutuelles

News Santé

Nos engagements

 

Comparateur Mutuelle Santé, ce sont des spécialistes de la comparaison de produits d’assurance. Notre but c’est de fournir un outil simple à manier qui permet en seulement quelques pas de répondre à la question essentielle comment trouver la meilleure mutuelle santé selon vos besoins, une complémentaire santé ajustée à votre situation et vos espérances. Voilà ce qu’on vous offre : une comparaison mutuelle grâce à un comparateur de mutuelles santé afin de trouver pour vous la meilleure couverture santé au meilleur coût. Un service de qualité. Sans frais. Sans engagement. Sans soucis.

  • Une comparaison indépendante pour trouver la meilleure mutuelle.
  • Une comparaison indépendante des meilleures mutuelles
  • Une solution en fonction de vos besoins et de votre profil
  • Des simulations simples et rapides

Une comparaison mutuelle vous permettra d'obtenir plusieurs devis mutuelle santé, avec les tarifs des mutuelles et assurances, ainsi que le détail des garanties qu'elles proposent. Comparer les mutuelles et leurs offres est la meilleure façon d'obtenir une mutuelle pas chère, que ce soit pour une mutuelle individuelle pour vous couvrir vous même et vos proche ou encore une mutuelle entreprise afin de bien assurer l'ensemble de vos employés. Profitez donc de notre comparatif de mutuelles, c'est un devis gratuit et cela ne prend que quelques minutes.

  • Une approche basée sur vos besoins : notre questionnaire fait le tour de vos besoins sur vos principaux postes de dépenses en santé, les soins dentaires, optiques, auditifs, hospitalisation. Ainsi vous saurez quelle mutuelle prévoyance santé choisir.
  • Trier les offres en fonction des garanties : le rôle d’un comparateur mutuelle est de comparer les complémentaires santé en fonction des niveaux de remboursement qu’elles proposent
  • Trouver le meilleur prix : une comparaison des tarifs des mutuelles générales et un courtier en assurance vous permettra donc de choisir le meilleur rapport qualité/prix
  • . Êtes-vous, vous même courtier en assurance, nous avons de nombreux clients qui cherchent à se faire aider par un expert !

 

Comment trouver la meilleure mutuelle santé au bon tarif ?

 

Pour être sûr de bien choisir la meilleure complémentaire santé pour votre profil, nous vous proposons une méthode simple en trois temps.


comparez mutuelle santé

Les avantages et garanties d’une mutuelle santé


Aujourd’hui 38 millions de Français disposent d’une mutuelle santé.Les avantages d’une mutuelle permettent de bénéficier des soins médicaux fondamentaux,sans devoir refuser à des traitements plus sophistiqués car leur but c’est de couvrir tous les frais non ou partiellement pris en charge par la Sécurité sociale et donc d' alléger voire même supprimer le ticket modérateur, somme restante à payer après l’intervention de l’Assurance maladie. Attention aux différents tarifs des mutuelles en France, les prix en Alsace-Lorraine ne seront pas les mêmes qu'à Marseilles ! La mutuelle santé est la seule solution face aux dépassements d’honoraires. Le Sunshine Act vise à contrôler les déclarations libres des médecins !

Le remboursement de la mutuelle ne déborde jamais la dépense réelle !

Les garanties inclues sont le remboursement des :

  • Frais d’hospitalisation (honoraires, frais de séjour, forfait journalier hospitalier, chambre particulière…)
  • Consultations et visites de médecins généralistes ou spécialistes
  • Frais pharmaceutiques (médicaments et vaccins)
  • Actes médicaux et d’auxiliaires médicaux
  • Les frais d’optique (montures, verres et lentilles)
  • Les frais de soins et de prothèses dentaires
  • Les frais d’appareillage (audioprothèse, fauteuil roulant…)

Remboursement de la complémentaire santé : tiers payant, télétransmission et calculs expliqués

 

Pour déterminer le montant du remboursement de la mutuelle, les complémentaires santé se réfèrent à la BRSS, base de remboursement de la Sécurité sociale, un barème établi par cette dernière. Ce seuil, appelé aussi tarif conventionné, fixe le montant du remboursement de la part du régime obligatoire par rapport aux prix dits « réels ». En générale votre mutuelle santé est reliée à la Sécurité sociale pour effectuer la télétransmission mutuelle et ainsi rembourser au plus vite le patient.

Voici un exemple pour illustrer ce propos : Dans le cas d’une consultation chez un spécialiste, le prix et tarif de base de la Sécurité sociale s’élève à 23 euros. Cette dernière rembourse 70 % de cette somme, c’est-à-dire 16,10 euros auxquels il faut déduire 1 euro de participation du patient soit 15,10 euros. Ce tarif représente le ticket modérateur, somme restante au patient. Ticket modérateur : 70 % de 23 euros = 16,10 euros, moins un euro de frais de participation du patient = 15,10 euros Si la complémentaire propose une couverture de 200% du tarif de base : 200 % de 23 euros = 46 euros 46 euros - 15.1 euros (part de participation de la SS) = La mutuelle peut verse jusqu’à 30,90 euros, si jamais le coût total devrait dépasser ce montant.


A noter : Ce ticket modérateur peut être plus ou moins élevé en fonction des actes médicaux pratiqués. Cette participation financière est également plus élevée si le patient consulte un spécialiste sans l’avis de son médecin traitant. De façon générale et pour les soins courants, les montants de remboursement mutuelle sont présentés sous la forme d’un pourcentage du tarif conventionné. Toutefois, pour des soins onéreux comme l’optique ou le dentaire très peu remboursés par l’Assurance maladie, les mutuelles santé s’expriment le plus souvent en termes de forfait.

L’État aide de plus en plus les personnes avec des difficultés de payer une complémentaire santé et rend l’accès à ces organisations de plus en plus facile, grâce à l'aide complémentaire santé (ACS) et la couverture maladie universelle (CMU).
L'ACS est une aide sociale pour toute personne touchant un salaire en dessous du plafond de la CMU :

Plafond annuel de référence pour la région métropole : 8 645 euros, donc un revenu mensuel de 720,42 euros

Plafond annuel de référence pour la région DOM : 9 621 euros, un revenu mensuel de 801,75 euros.


La CMU, la couverture maladie universelle de base permet l'accès à l'Assurance maladie pour tout Français ou étranger, résidant depuis plus de trois mois en France, non couvert par un régime de Sécurité sociale. La couverture santé complémentaire prend en charge ce qui n'est pas couvert par le régime obligatoire. Les dépenses de santé pour soins dentaires, optiques (lunettes) et auditifs (prothèses auditives) sont pris en charge, ainsi que l'avance des frais.
La CMU-C est renouvelable chaque année. Si jamais le renouvellement est refusé, l'assuré obtient une dispense d'avance des frais sur la part obligatoire pendant un an. De plus, l'assuré peut bénéficier pendant un an d'un contrat de complémentaire santé à tarif avantageux, si la CMU-C est gérée par un organisme complémentaire, mutuelle, assurance ou institution de prévoyance.

Mutuelle santé qui avance les frais ?


Le tiers payant c’est quoi ? C’est la décharge de l’avance de frais de santé annexés aux consultations médicales, aux traitements hospitalisation et à l’achat de médicaments en pharmacie. Le service tiers payant de la Sécu permet au bénéficiaire d’éviter l’avance des frais de consultations chez le médecin, d’hôpital ou de médicaments. Le tiers payant d’une mutuelle peut en plus avancer les frais de traitements de spécialistes, tels que le dentiste et le radiologue ou encore les coûts de laboratoires d’analyses.

Qui dit tiers payant, pense à une garantie spécifique à la mutuelle, or il ne faut pas oublier que la Sécurité sociale pratique ce même système. Ceci est notamment le cas pour les frais de santé liés à la grossesse et à une affection de longue durée. Les bénéficiaires de la couverture maladie universelle, la CMU profitent également d’un remboursement à 100 % par le régime obligatoire.

L’exemption d’avance de frais est quasi automatique lorsqu’il s’agit de dépenses dans les pharmacies, les hôpitaux et les cliniques. L’aide à la complémentaire santé s’occupe des tarifs venant de dépassements d’honoraires et de la dispense d’avance de frais. Elle se charge des tarifs médicaux, même si le médecin pratique des dépassements d’honoraires, sauf en cas d’exigences particulières, par exemple des visites en dehors des heures habituelles ou visite à domicile non justifiée.


Le montant de l’aide pour une complémentaire santé dépend de l’âge du bénéficiaire, voici la part pour une attestation-chèque :


Moins de 16 ans : 100 euros

De 16 à 49 ans : 200 euros

De 50 à 59 ans : 350 euros

60 ans et plus : 550 euros


Prenons l’exemple d’une famille bénéficiant de cette aide, les parents ont 44 et 52 ans et les deux enfants 12 et 14 ans. Cette famille recevra au total 200 + 350 + 100 + 100 = 750 euros.


Afin d'obtenir l'aide complémentaire santé, il suffit de remplir un formulaire fournis par la Caisse d'Assurance maladie. Munie de la carte vitale, toute personne prestataire de l’Assurance maladie ayant le statut d’assuré social ou d’ayant-droit peut tirer avantage du tiers payant. Cette aide sociale, sous forme de chèque, est présentée à l'assureur, ce dernier déduit le chèque de la prime annuelle du contrat. Le titulaire de la mutuelle recevra la petite carte mutuelle de tiers payant qu’il n’aura qu’à présenter aux professionnels de la santé.

A noter : En tant que bénéficiaire de l’ACS, on peut également obtenir des réductions de prix sur le gaz ou l’électricité !

Cependant, il faut savoir que la gestion du tiers payant est administrée par des organismes externes travaillant souvent pour plusieurs mutuelles ou compagnies d’assurance. Pour profiter d’une offre de soins importante, La Mutuelle Générale a par exemple décidé de collaborer avec Almerys. Almerys prédispose d’un réseau de plus de 136 000 professionnels de santé (pharmaciens, opticiens, dentistes, centres mutualistes, établissements hospitaliers, laboratoires…). C’est l’un des premiers réseaux en France offrant le tiers payant, il couvre la métropole mais aussi les DOM. Si le professionnel de santé consulté est au service du réseau Almerys, alors le patient sera libéré de l’avance des frais.

Attention : Même si votre mutuelle pratique le tiers payant, pas tous les professionnels de santé acceptent ce service. La prise en charge est automatique pour les médicaments, cependant, lorsqu’il s’agit de dépenses d’optique, de prothèse auditive ou dentaire, il faudra passer par des documents à transmettre à la mutuelle. Souvent le professionnel de santé s’en occupe.


comparez senior


Les contrats responsables, des mutuelles plus couvrantes


Ce matin même, le mercredi 19 novembre 2014, le nouveau décret pour les contrats dits "responsables" a été proclamé et entrera en vigueur le 1er avril 2015. C'est décidé. Cette réforme a pour but de limiter les dépassements d'honoraires et de mettre fin aux prix absolument démesurés pour les soins optiques et d'hospitalisation. Bien que les nouveaux plafonds sont dits de freiner les prix librement fixés par certains médecins, le président de la Mutualité Française Etienne Caniard, pressent une hausse des tarifs des mutuelles. Suite à cette nouvelle loi, les mutuelles se verront obligées d'augmenter leurs niveaux de garantie et leurs taux de remboursement. Par conséquent, cela aura un effet négatif pour les prix des contrats mutuelles. Lisez tous les détails et opinions sur ce nouveau décret dans l'article Le nouveau décret pour les contrats responsables, des mutuelles bientôt plus chères.

Mutuelle maladie ou assurance santé privé : la bonne couverture médicale


Plusieurs organismes, mutuelles santé, compagnies d’assurance, banques proposent des contrats d’assurance santé privée dans le but de compléter la prise en charge de la Sécurité sociale obligatoire. Il y a alors autant de formules de contrats d’assurance maladie privée qu’il existe de mutuelles et de sociétés d’assurance. Le point commun de chacune des formules proposées reste la couverture de vos dépenses médicales, de la simple consultation chez un généraliste à vos frais de pharmacie, de radios en passant par vos dépenses pour des analyses en laboratoires la mutuelle se charge d’une partie ou de la totalité du ticket modérateur. L’assurance privée vous couvre également en cas d’hospitalisation et s’avère particulièrement utile pour les frais optiques, dentaires ou auditifs. Naturellement, les postes santé pris en charge ainsi que les niveaux de remboursement sont fonction de la formule adoptée. Pour bénéficier des remboursements proposés par une assurance médicale, vous devez souscrire un contrat, qui stipulera les garanties et les niveaux de couverture auxquelles vous pourrez prétendre. Les formules diffèrent alors, en fonction de vos informations personnelles. L’Assurance maladie privée présente la particularité de s’adapter à votre cas particulier. Si vous souhaitez un contrat pour toute votre famille votre mutuelle maladie vous proposera des formules adaptées à vous, votre partenaire et les petits. Par ailleurs, une entreprise peut faire profiter ses salariés d’un contrat collectif d’assurance santé privée leur assurant ainsi une couverture santé des plus intéressantes.

 


Mutuelle entreprise, complémentaire santé obligatoire, qui paie ?


Aujourd’hui trois salariés sur quatre, soit 13 millions Français ont souscrit une mutuelle entreprise obligatoire. Le contrat groupe est exigé dans certains secteurs, notamment HRC (hôtel, restaurant, café), agricole, architecture, transport et coiffure. La loi du 14 juin 2013, relative à la sécurisation de l’emploi, anticipe une généralisation de la couverture complémentaire des frais de santé. D’ici le 1er janvier 2016, chaque patron sera tenu d’imposer une mutuelle entreprise à l’ensemble de ses salariés. La cotisation mutuelle est partiellement prise en charge par l’entreprise et par le salarié bénéficiaire. L’employeur paye en règle générale un peu plus de la moitié. Depuis le 1er janvier 2013, la cotisation de la part du salarié est devenue un revenu imposable, une somme déduite de sa rémunération brute et reportée sur sa feuille de salaire.

Cette décision rétroactive sur les revenus de l’année fiscale 2013 est dite de rétribuer aux finances publiques près de 960 millions d’euros ! Cette imposition des mutuelles provoque une ascension des impôts, comprise entre 90 et 150 euros par contribuable. Le salarié enlève de son revenu imposable à la fois les sommes qu’il a dû verser, prélevées sur son salaire brut, mais aussi la part patronale. En cas de chômage, le salarié garde les mêmes garanties dans la limite de 12 mois, mais ce dernier doit dorénavant continuer à cofinancer sa complémentaire santé, sur le même niveau.


Comment changer de mutuelle ?


Être assuré c'est bien, mais réagir c’est mieux ! Les mutuelles de prévoyance santé se font la concurrence et les tarifs ne cessent de se surpasser ! Que faire si vous n’êtes pas satisfait avec votre mutuelle ou bien si vos besoins et votre situation personnelle ont changé ? Comment fait-on pour changer lorsqu'on a déjà une mutuelle ? Rien de plus simple. De manière générale, une mutuelle a une durée de un an. Afin de terminer le contrat, il suffit de soumettre à votre mutuelle une lettre de résiliation mutuelle santé au minimum deux mois avant la fin de votre contrat. Cela ne pourra pas vous être refusé grâce à la loi Chatel du 1er juin 2006. Dans certaines situations, il est possible de résilier la mutuelle hors période prévue :

Private Krankenversicherung